Vaste exercice de défense passive en Israël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vaste exercice de défense passive en Israël

Message  Admin le Dim 6 Avr - 11:21

Jérusalem
Agence France-Presse

Israël va procéder à partir de dimanche à un important exercice de défense passive simulant des bombardements, attaques de missiles et utilisation d'armes chimiques et bactériologiques, a déclaré l'armée samedi.

L'exercice va se poursuivre sur cinq jours à l'échelon national.

Il prévoit que les sirènes retentiront et que les élèves des écoles se réfugieront dans des abris pour se protéger d'attaques à l'arme chimique et biologique, selon un communiqué militaire.

Les services de défense civile expliqueront aussi pour la première fois par vidéos télévisées comment se comporter pendant une attaque.

Les hôpitaux, services d'urgence, municipalités et ministères seront également mobilisés pour l'exercice qui survient dans un contexte de tension entre Israël et la Syrie.

L'armée israélienne a déclaré qu'il était prévu auparavant et n'était lié à aucun évènement d'actualité.

Au Liban, l'armée libanaise et la Force des Nations unies au Liban (Finul) ont affirmé samedi être «vigilantes» à la veille de l'exercice afin de contrer toute «violation» à la frontière.

_________________
''La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,et pour les hommes bons,de ne rien faire ''
Edmund Burke.
avatar
Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://israelpourisrael.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaste exercice de défense passive en Israël

Message  Admin le Dim 6 Avr - 12:33

Exercice de défense passive de cinq jours en Israël
par Yael Ancri
dimanche 6 avril 2008 - 10:00
Cette semaine sera marquée en Israël par la mise en œuvre d’un vaste exercice de défense passive qui durera cinq jours. Des attaques conventionnelles, chimiques ou bactériologiques seront simulées dans tout le pays. Les écoles et les hôpitaux participeront à cet exercice.

Dimanche matin, le conseil des ministres se réunira et écoutera un briefing du vice-ministre de la Défense, Matan Vilnaï sur l’exercice, appelé « Nékoudat Mifné 2 », qui concerne également les bureaux du gouvernement. Lundi, le cabinet de sécurité nationale se réunira pour s’exercer à une situation d’urgence. Les services du Premier ministre, l’autorité nationale d’urgence et le conseil national de sécurité seront également mobilisés.

L’essentiel de l’exercice aura lieu mardi matin. Le système d’alarme national sera déclenché dans l’ensemble du pays. Les médias rappelleront à la population qu’il s’agit d’un exercice de défense passive. Dans les établissements scolaires, les élèves s’exerceront à descendre dans les abris. Les municipalités réviseront les procédés de mise en place de salles d’urgence.

Après la sirène, qui retentira à dix heures du matin, la chaîne 33 de télévision, mise à disposition de la défense passive, diffusera, pour la première fois depuis sa mise en place, des programmes visant à préparer la population en cas d’urgence.

Mercredi et jeudi, des exercices auront lieu sur le terrain, simulant des attaques conventionnelles ou chimiques. La défense passive simulera entre autres des incidents mettant en cause des produits dangereux dans le golfe de Haïfa, un sauvetage à Safed et Meiron, des attaques aux missiles sol-sol chimiques et l’accueil de victimes d’une attaque chimique à l’hôpital HaEmek d’Afoula.

Les services du Premier ministre ont précisé dans la nuit de samedi à dimanche que « l’exercice était prévu depuis plusieurs mois et qu’Israël n’avait pas l’intention de lancer la moindre opération contre ses voisins arabes. »

Le ministre de la Défense, Ehoud Barak, a pour sa part affirmé : « Le front nord est particulièrement sensible en ce moment. Nous ne cherchons pas à empirer les choses et nos voisins le savent. » Et d’ajouter : « Nous pensons que nos voisins ne sont pas intéressés non plus à voir la situation se dégrader. Nous suivons les événements et sommes prêts à réagir en cas de besoin. Nous voulons la paix et ne cherchons pas la guerre. Il est bien connu que celui qui veut la paix doit se préparer à la guerre. »



D'aprés A7fr.com

_________________
''La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,et pour les hommes bons,de ne rien faire ''
Edmund Burke.
avatar
Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://israelpourisrael.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaste exercice de défense passive en Israël

Message  Admin le Mar 8 Avr - 19:20


_________________
''La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,et pour les hommes bons,de ne rien faire ''
Edmund Burke.
avatar
Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://israelpourisrael.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaste exercice de défense passive en Israël

Message  Admin le Mar 8 Avr - 21:48

Exercice de défense passive : 100 morts potentiels
par Rebecca Serfaty
lundi 7 avril 2008 - 20:54

Le plus grand exercice de préparation à la guerre de la Défense passive, « Tournant 2 », s'est poursuivi lundi 7 avril par une réunion du gouvernement où le Premier ministre a annoncé le début d’une guerre. L’exercice continuera jusqu’à la fin de la semaine, avec pour toile de fond, la mobilisation en Syrie, au Liban et au sein du Hezbollah.

A l’exercice de Défense passive qui a commencé dimanche matin 6 avril et se terminera jeudi 10, participent des dizaines de services : le commandement civil, la police, le Maguen David Adom (MADA), les pompiers, les ministères et les municipalités.

« Il s’agit du plus grand exercice jamais réalisé dans le pays, il a pour but de préparer le public et les différents services à une situation d’urgence », a expliqué un officiel du commandement civil.

Cet exercice fait partie de l’application des conclusions tirées des échecs de la deuxième guerre du Liban. Dans le même registre, le gouvernement a décidé la mise en place d’une Autorité d’urgence nationale responsable du déroulement et de la direction de l’exercice, en coopération avec le ministère de la Défense.

Dimanche, le gouvernement, le cabinet de sécurité, Tsahal et les services d’urgence ont participé à différentes simulations.

« Tournant 2 » a commencé lundi 7 avril par une réunion spéciale du gouvernement qui a porté sur le niveau de préparation du commandement civil et sur l’exercice à venir. C’est le Premier ministre Ehoud Olmert qui a donné le coup d’envoi en déclarant le début d’une guerre. Tout de suite après la déclaration d’Olmert, les cellules de crise ont été mises en place au bureau du Premier ministre, à l’Autorité d’urgence nationale et au ministère de la Défense.

Le vice ministre de la Défense, Matan Vilnaï, a présenté aux ministres le déroulement détaillé de l’exercice. Dans le courant de la journée, la situation d’urgence a été déclarée à la compagnie d’électricité.

Dans le cadre de l’exercice de défense passive, les forces de sécurité ont fait face le lundi 7 avril, à un scénario dans lequel une attaque de missiles venant de 3 fronts faisait plus de 100 morts.

Mardi 8 avril à 10h du matin, une sirène retentira dans tout le pays – sauf à Sdérot et aux alentours de Gaza - pendant une minute et demi. Parallèlement à la sirène, dans les écoles de tout le pays l’exercice commencera, les élèves de la maternelle au lycée s’entraîneront à entrer dans les abris. « Tous ceux qui entendront la sirène doivent se demander s’ils savent où est l’abri le plus proche. Les gens doivent savoir comment se protéger dans la mesure où il se passe quelque chose et où le besoin s’en fait sentir », a précisé le même officiel.

A 10h, au moment où sera entendue la sirène, toutes les régions recevront une enveloppe avec les détails d'un scénario d’urgence auquel elles devront faire face. « Tous les membres de la mairie et des services d’urgence se réuniront et devront décider comment agir en fonction du scénario qu’ils auront reçu. Tous les services d‘urgence et de sauvetage devront coopérer, cela est extrêmement important pour la préparation à une situation d’urgence ».

Tout de suite après la sirène, le studio du commandement civil commencera à émettre sur la chaîne 33 à la télévision. Des films d’explication et des instructions pour se rendre aux abris ainsi que des films pour enfants seront projetés.

De mardi à jeudi auront lieu des dizaines d’exercices dans le cadre desquels différentes organisations s’entraîneront aux situations d’urgence comme les tirs de missiles conventionnels et non conventionnels, l’évacuation de blessés vers les hôpitaux, sauvetage... « Les exercices se dérouleront dans tout le pays, à Afoula, Bné Brak, Yaffo Jérusalem et Nazareth. Ils ne sont pas censés déranger le public mais il se peut que la circulation de véhicules militaires soit plus dense qu’à l’habitude », a ajouté le commandement civil.

A la fin de l’exercice, jeudi, les conclusions seront tirées de son déroulement, ce processus pourra durer plusieurs mois. « Pour cela, nous avons engagé des centaines de soldats de réserve qui doivent accompagner l’exercice et surveiller son déroulement dans tout le pays. Le processus de compréhension des conclusions durera longtemps, nous pourrons nous assurer que tous les services participant à l’exercice sont prêts à faire face à différents scénarios d’urgence », a indiqué le commandement civil.

L’exercice est fait alors que la tension avec la Syrie, le Liban et le Hezbollah monte d’un cran. Selon un journal arabe publié à Londres, la Syrie se serait préparée à une attaque israélienne et aurait appelé des réservistes. L’armée libanaise et le Hezbollah ont augmenté leur état d’alerte.

En Israël, Olmert a fait passer des messages apaisants, soulignant qu’Israël n’avait aucune intention belliqueuse et qu’il s’agissait seulement d’un exercice. Le ministre de la Défense, Ehoud Barak a déclaré : « L’exercice a été préparé depuis plusieurs mois et Israël n’a absolument pas l’intention de lancer une opération. Israël n’est pas intéressé par une montée de la tension et l’autre côté le sait ; nous voulons la paix et ne souhaitons pas la guerre ». A propos de l’exercice, Barak a indiqué, « Qui veut la paix prépare la guerre. La préparation à la guerre signifie être au meilleur de soi-même et pouvoir ainsi gagner tout affrontement militaire ».


D'apres A7fr.com

_________________
''La seule chose nécessaire au triomphe du mal ,et pour les hommes bons,de ne rien faire ''
Edmund Burke.
avatar
Admin
Admin

Messages : 87
Date d'inscription : 28/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://israelpourisrael.exprimetoi.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vaste exercice de défense passive en Israël

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum